Accueil

Coup de froid sur les finances de l'EPSM

Coup de froid sur les finances de l'EPSM

La presse s'est largement fait écho des difficultés financières du Centre Hospitalier de Béthune, du départ de son directeur et des inquiétudes du personnel.

Un plan d'économies sans précédent est imposé par l'Etat qui vient encore de réduire de 33 millions d'euros sa dotation aux établissemnts publics.

Le Centre Hospitalier de Saint-Venant n'échappe pas à la crise d'austérité puisque, pour 2015, 17 emplois ne seront pas remplacés et que la réduction des moyens s'accompagne d'une prévision de déficit de 2 millions d'euros, soit 3%.

Les perspectives 2016 ne sont pas meilleures et conduiront à des restrictions d'investissement et une nouvelle réduction du nombre des personnels